Спільнобачення | EUROMAIDAN DIGEST category

EUROMAIDAN DIGEST

Oświadczyła o swoich zamiarach na konferencji prasowej w czwartek, 27 marca b.r.
“Zamierzam kandydować na stanowisko prezydenta Ukrainy”, – powiedziała Tymoszenko.
“29 marca na zjeździe partii Batkiwszczyny będę prosiła o oficjalne zatwierdzenie mojej kandydatury na najwyższe stanowisko państwa”, – powiedziała była premier.

“Jeżeli przypomną Państwo sobie moje życie polityczne, zobaczą Państwo, że jestem prawdopodobnie jedynym człowiekiem, który pokazał, jak należy zwalczać korupcję. Zlikwidowałam ją w sektorze paliwowo-energetycznym w ciągu 7 miesięcy”, – zapewnia Tymoszenko.

Tymoszenko oświadczyła, że kandyduje na prezydenta. Zdjęcie: Ukrayinska pravda

Tymoszenko oświadczyła, że kandyduje na prezydenta. Zdjęcie: Ukrayinska pravda

“Mam prawo moralne powiedzieć, że będę wałczyła z korupcją, bo audyt Janukowycza i Azarowa przeszłam z sukcesem i szczerze”, – oświadczyła. “Uważam, że zostanę kandydatem ukraińskiej jedności”, – powiedziała podkreślając, że pochodzi “z regionu, który teraz nie popiera naszej rewolucji, w którym niektórym osobom jest obojętny język ukraiński”.

“Jestem przekonana, że potrafię obronić Ukrainę przed agresję Rosji i zwrócić Krym”, – dodała w swojej wypowiedzi.

źródlo

Yanuk_onko_dity

Photo – ‘Ukraina’ TV channel

5 février , 2014, 01:16

Comme le témoignent les utilisateurs de Facebook, cités par « Ukraïnska pravda », les enfants malades et leurs parents ont été contraints à enlever leurs masques de gaze lors de la visite de Victor Ianoukovitch dans l’Institut de Cancérologie.

La vidéo montre le président sans masque en train de saluer les enfants malades, leurs masques protecteurs également enlevés. Les témoins signalent que l’hôpital a été cerclé par les forces d’ordre, les voitures du parking ont été évacuées avec les dépanneuses, les visiteurs apportant à manger à leurs enfants malades, de même que les patients qui avaient des rendez-vous, sont restés dehors. Néanmoins, le service de presse du Ministère de la santé publique conteste le fait qu’il y a eu un ordre d’enlever les masques, en soulignant que l’Institut de Cancérologie n’a pas de règlementation stricte concernant le port des masques de gaze et qu’aucune règle n’a pas été voilée. Rappelons que la veille Victor Ianoukovitch avait été hospitalisé avec une infection respiratoire aigüe. 

l’original: http://5.ua/70914, http://www.pravda.com.ua/news/2014/02/4/7012710.

 

 

Le 1 février à Kiev, un Forum national extraordinaire des Euromaidans a eu lieu. Il y avait 101 délegués, 59 observateurs et visiteurs des maidans et de la société civile ukrainienne.

Le Forum a approuvé les résolutions des quatres questions de l’ordre du jour qui concernaient l’aide aux victimes et la punition des crimes contre l’humanité, les mechanismes à resoudre la crise politique, l’influence de la societé civile sur le règlement, la création et les activités du gouvernement technique aussi que l’établissement du pouvoir du peuple.

Les participants ont partagé leurs expériences du transfert pacifique et légal des pouvoirs locaux et ont discuté les problèmes du mouvement des protestations. Parmi les tâches les plus urgentes on a parlé de la nécessité d’une seule source pour tous les maidans, un journal et une ressource électronique. On a aussi évoqué l’investigation des cas de la corruption, la violence, les unités d’autodéfense, et la coordination des actions parmi les maidans.

On a formulé les principes de l’organisation, les tâches et les demandes au gouvernement technique pour gestionner la résolution des crises politiques et économiques, aussi que de l’opposition  de force.

Les représentants de l’opposition parlementaire et du Conseil du Maidan ont participé dans le travail du Forum pour la première fois.

La résolution du Forum extraordinaire des Euromaidans

1. Nous constatons que le pouvoir en Ukraine est absolument usurpé par le Président ukrainien Viktor Yanoukovitch et ses proches.

Toutes les institutions légales du pouvoir sont totalement contrôlées par une force politique, notamment la Partie des Régions.

Les citoyens ukrainiens sont donc démunis de la possibilité de protéger leurs droits et libertés dans ces institutions légales.

Toutes les institutions légales du pouvoir n’agissent pas dans les intérêts de la nation ukrainienne mais ne préfèrent que certains intérêts étroits purement politiques.

Pendant deux mois on ne poursuit que les protestants, et aucune personne officielle n’a été chargée des poursuites illégales, détentions, tortures, fusillades et d’autres actions illégales envers les citoyens ukrainiens.

Nous avons beaucoup de preuves que le régime utilise les groupes criminels de la manière très active et crée les structures paramilitaires pour atteindre ses buts politiques.

En luttant contre les protestants, le régime utilise des méthodes non légales et surtout les technologies spéciales pour briser, aplatir et discréditer les protestations.

Dans les régions avec peu de protestations le régime silence totalement la liberté d’expression, les opinions, la liberté des assemblées et transforme les activités politiques des citoyens en une tâche impossible.

En utilisant la pression administrative, le régime organise les campagnes publiques artificielles en sa soutenance dans les horaires du travail et donc discrédite l’essence constitutionnelle de la liberté des assemblées.

Le régime fait une pression idéologique sur les services de l’ordre pour qu’elles agissent contre les citoyens ukrainiens, en gardant ces services sans informations pertinentes.

Le régime applique une censure cruelle dans les chaînes de télévision et d’autre médias soutenus par le budget d’état.

Ces actions-là aussi que plusieurs autres montrent que le pouvoir a totalement et finalement perdu sa légitimité.

Nous constatons respectivement que toutes les actions pour opposer l’usurpation sont légitimes, constitutionnelles et légales.

En luttant contre les protestations constitutionnelles, les autorités ont dépassé les frontières d’une opposition admissible et commettent les crimes qualifiées par le droit international comme les crimes contre l’humanité, notamment les fusillades, les kidnappings, les tortures et la prise des otages. C’est une violation des obligations internationales de l’Ukraine.

Nous condamnons les commentaires des autorités de la Federation Russe sur l’attisement d’une guerre civile en Ukraine, les attentats du séparatisme et du changement anticonstitutionnel de l’intégrité territoriale ukrainienne. Nous considérons ces commentaires comme une intervention directe dans les affaires domestiques de notre état.

Nous demandons que les institutions légitimes du pouvoir reconnaissent le régime comme non-légitime et fournissent la réalisation des droits fondamentaux à la liberté d’expression, la liberté des assemblées, la liberté des opinions et la liberté de toutes les formes des activités politiques. Nous insistons que les autorités ne permettent aucune forme de violence sur les participants des protestations qui expriment leurs opinions parce que cela cause l’aggravation de la situation politique en Ukraine.

Toutes les personnes qui ont souffert pendant ce conflit politique doivent être reconnues comme victimes avec des conséquences légales appropriées.

Nous mettons en évidence de tous politiciens et représentants des institutions internationales l’aggravation critique et rapide sur le niveau des maidans régionaux. La quantité des poursuites des participants dans les maidans régionaux s’est aggrandi énormement. Ces poursuites se souvent transforment en des représailles directes et ouvertes menaçantes la vie et la santé des citoyens.

Nous considérons comme nécessaire le fondement d’une institution pour collecter les informations avec les preuves des activités criminelles des autorités et des représentants des forces policiers aussi que les informations sur les victimes du régime.

Nous demandons l’investigation de la légalité d’existence pour l’unité spécial « Berkout » et sa dissolution.

 

2. Les euromaidans de l’Ukraine doivent devenir une partie des pourparlers avec les autorités.

Les euromaidans doivent délibérer les directives à présenter pendant ces pourparlers.

Des mechanismes efficaces de l’influence de la societé civile sur les autorités seront les suivants:

  • La transformation des Conseils civiles aux institutions du contrôle indépendentes et efficaces pour l’exécutif par ses rapports réguliers et le droit de véto pour les institutions mentionnées  aux affectations
  • Les cours civiles comme une méthode de la condamnation morale et de l’influence sur les agents publics et la formation d’une opinion sociale
  • La création du méchanisme  de la révocation des élus dans le conseils de tous les niveaux
  • Les délibérations publiques et les audiences publiques avec la participation des experts et des activistes
  • L’introduction des petitions comme une forme d’une initiative législative
  • Les médias civiles comme alternative aux médias d’état, privés et communautaires
  • La création du centre de coordination des maidans

3. Les maidans sont une forme de la démocratie directe envisagée par art. 60 de la Constitution ukrainienne pour exprimer la volonté du peuple ukrainien.

Le but des maidans est la renovation de l’ordre constitutionnel qui a été violemment changé par le Parlement ukrainien et le Président comme les acteurs du procès législatif par l’abus du pouvoir exécutif.

Les maidans guarantissent la préservation de l’ordre constitutionnelle et la force principale pour éliminer les usurpeurs du pouvoir en Ukraine. Notre valeur ultime est la personne.

Le problème principal du gouvernance en Ukraine et que les pratiques de l’application des lois et la conscience légale du pouvoirs ne correspondent d’aucune manière ni à la lettre ni à l’esprit de la loi.

L’expérience du mouvement des maidans atteste que le vrai pouvoir du peuple peut commencer son établissement même au sein du système existant.

  • Pour cela, nous convions les participants de tous les maidans à légaliser et structurer ses organisations et commencer à transférer les pouvoirs locaux aux institutions de l’auto-organisation de la population, notamment aux communautés locales, Euromaidans et conseils locaux. Notre tâche est de renvoyer les droits, les pouvoirs et les ressources envisagées par la constitution ukrainienne aux communautés territoriales.
  • L’outil le plus important pour l’établissement et l’extension du pouvoir du peuple est le fondement de ses propres médias, sur le papier aussi que dans la version électronique. L’instrument décisif pour le destin de tous le mouvement dans l’avenir proche et un seul journal national.
  • Les Euromaidans doivent garder l’ordre publique non seulement sur la territoire des protestations mais aussi dans toutes les localités en créant partout des forces légales d’autodéfense et en établissant la coopération où c’est possible avec les représentants des force de l’ordre de l’état.
  • Parce que les autorités ne font pas d’investigations des cas de la corruption, de la violence et de l’usurpation du pouvoir, les Euromaidans comme les noeuds d’auto-organisation des citoyens doivent prendre ces fonctions. Les résultats de telles investigations doivent devenir une fondation pour la lustration totale de toutes les organes exécutives.

Nous nous adressons à tous qui participent dans la transformation des protestations aux mouvements d’autoorganisation pour les communautés et les pouvoirs locaux: distribuez vos idées et expérience d’une manière plus active! Le formes de renvoi du pouvoir du peuple peuvent être différentes, mais nous avons un seul but – la restoration de l’ordre constitutionnel et l’unité de l’Ukraine!
4. Les représentants des Euromaidans de l’Ukraine proposent une base suivante pour la création et les activités du Gouvernement technique d’une large composition (Cabinet des ministres, Service de sécurité, le Parquet, la Banque nationale de l’Ukraine, la Comité antimonopole, le Fond de la propriété d’état).

Les tâches au Gouvernement technique:

  • Les reformes pour transcender la crise économique, restaurer la croissance économique aussi que les drois sociaux des citoyens.
  • La provision de la sécuté et de l’ordre interne et externe dans le pays.
  • Le positionnement géostratégique du pays, notamment le vecteur européen.
  • La décentralisation du pouvoir pour l’activisation d’autogouvernance locale.
  • La préparation de la base législative et organisationnelle, la création des conditions transparentes pour les éléctions présidentielles, parlementaires et locales.
  • La préparation du reforme constitutionnelle (avec la participation de la societé civile) fondé sur les principes du parlementarisme et de la possibilité du pouvoir du peuple.

Les critères pour les membres du gouvernement:

  • Des qualités morales élevées et une réputation impeccable (la vérité et l’éxhaustivité des informations fournies sur soi-même, les membres de la famille et  les mandataires, une acceptation écrite du candidat de la déclaration complète de toutes les recettes et dépenses, une acceptation du régime spécial du contrôle de ses activités et du teste sur le polygraph);
  • Un niveau professionnel élevé confirmé par son expérience et des projets aboutis dans le domain;
  • L’absence des offenses corruptionnelles;
  • L’indépendence de tous les groupes oligarchiques et les bandes organisées;
  • La non-participation dans l’exécutif pendant des années 2010-2014;
  • L’absence de la citoyenneté étrangère et de la coopération avec des services spéciales des états étrangers;
  • Le désaveu de la participation dans le Gouvernement suivant et des élections parlementaires selon les listes des partis pendant deux ans après l’expiration du terme du Gouvernement technique.

Les principes de l’organisation et des activités du Gouvernement technique:

  • Le premier ministre doit être une personne morale, profitante de la confiance de la societé civile et avec une programme anti-crise soutenue par la societé;
  • Les candidats aux membres du Gouvernement doivent obtenir une recommandation des unions professionnelles ou social et du Maidan;
  • La délibération de la composition et des questions principales doit être publique, pendant une table ronde nationale avec la participation des représentants de l’opposition, la societé civile, les activistes du Maidan et les experts;
  • Le Gouvernement technique présente une initiative législative dans le Parlement pour obtenir des pouvoirs additionnels du Gouvernement technique pour la période de transition;
  • L’organisation et les activités du Gouvernement technique doivent être initiées selon les procédures les plus transparentes;
  • Le terme des pouvoirs pour le Gouvernement technique est jusqu’à l’organisation du nouveau Gouvernement par le parlement.

 

EuroMaidans_forum_20140201

Photo de la rencontre à l’hôtel “Ukraina”, Kiev, 4, Instytutska str.

 

/the original/